Devise actuelle €Convertir en $CAD

Connaitre d’où l’on vient pour savoir où l’on va, ça s’applique aussi aux voyageurs. Connaitre comment s’est formé un peuple aide à apprécier son mode de vie actuel et à le partager. Et un peuple se forme aussi par l’estomac! Les traditions culinaires en disent long sur une culture. Vous êtes curieux et souhaitez découvrir la culture du Québec avant votre séjour d’hiver chez nous? Suivez-moi, on ouvre le garde-manger du Québec!

Au Québec, il y a les incontournables qui ne perdront jamais de leur popularité, et oui la poutine en fait partie, mais il y aussi tous ces mets québécois qu’on mange parfois, souvent, tout le temps, jamais. Oui, ces mets qu’on a mangés pendant longtemps et qui sont désormais tombés dans l’oubli ont façonné les belles qualités des Québécois.

Le cipâte

Ou bien cipaille, on ne s’entend pas encore là-dessus, est un gros pâté étagé en croute composé d’une variété de viande rouge (du gros gibier sauvage tel que l’orignal et le cerf de Virginie si possible) et de pommes de terre en cubes, servi principalement lors du repas de Noël. L’origine de ce mets remonte à la fin du 18e siècle, il nourrissait les marins transatlantiques fraichement débarqués aux abords du fleuve St-Laurent. Qui sait, un séjour au Québec en hiver vous permettrait peut-être d’y goûter?

Le pâté chinois

Ce mets est composé de trois couches superposées de bœuf haché, de maïs en grains et en crème et de pommes de terre en purée (l’ordre est primordial pour un véritable pâté chinois et personne n’oserait inverser…). Quelques hypothèses subsistent quant à l’origine du pâté chinois. Quoi qu’il en soit, il fait désormais partie de la culture de TOUS les Québécois. 

Les bonbons aux patates

La création de ces friandises remonte au temps de la colonisation, alors que les familles avaient de la difficulté à joindre les deux bouts. Pour faire plaisir aux enfants, des mères astucieuses ont eu l’idée de mélanger du sucre en poudre avec de la purée de pommes de terre, et d’y ajouter un de beurre d’arachides. En voyage au Québec, exigez qu’on vous cuisine des bonbons aux patates!

Le multiculturalisme et la curiosité naturelle des Québécois ont contribué à donner aux mets québécois des saveurs éclatées. Amalgamée aux produits du terroir, cette cuisine nouvelle qu’on vous sert dans les auberges de la forêt du Québec s’éloigne des vieilles traditions culinaires mais demeure tout à fait sublime. Et consistante. Il faut bien car les visiteurs qui s’offrent un trip de motoneige au Canada ont bien besoin de reprendre des forces après ces longues journées de raid sur les sentiers enneigés!

Pour découvrir d’autres mets typiquement québécois, consultez cette liste : T’es pas un vrai Québécois si t’as pas mangé au moins 16 de ces 23 plats.

 


HAUT DE LA PAGE
Constella