Devise actuelle €Convertir en $CAD

Au Québec, on ne fait pas que rouler à motoneige, on en fait aussi la collection ! Au nord de la province, là où la neige ne donne pas froid aux yeux de ses habitants, des férus de ces bolides sur chenilles les collectionnent, une façon comme une autre de vivre à fond sa passion !

Le Club Rétro Ski, situé en Abitibi-Témiscamingue, accueille des collecteurs de motoneiges qui n’ont qu’un seul critère à respecter : les pièces de collection, les « belles d’autre-froid », comme ils les appellent, doivent avoir plus de 25 ans. Ainsi, les vieilles motoneiges d’une époque bien révolue ne finissent plus à la poubelle. Mais elles ne dorment pas au fond d’une grange pour autant. Elles sont restaurées, réparées, éco-responsabilisées et, après un court séjour en cure de Jouvence, elles reprennent du service sur les sentiers enneigées de nos forêts canadiennes mais aussi sur la route, lors de parades de motoneiges ! Parce qu’au Québec on ne fait pas les choses à moitié, certains agrémentent même leur collection de motoneiges de casques, pintes d’huile et moteurs d’antan.

Joseph-Armand Bombardier et ses héritiers

Joseph-Armand Bombardier, l’inventeur de la motoneige, se gonfle-t-il de fierté, du fond de sa tombe ? Né en 1907 à Valcourt au Québec, cet ingénieux personnage vend ses premières «autoneiges» en 1936. Depuis ces préhistoriques bolides à chenilles, la motoneige a beaucoup évolué mais Bombardier serait certes heureux d’apprendre qu’on entretient, à coût de nostalgie, un amour profond pour son invention.

La chaîne télé Radio-Canada a par ailleurs consacré un reportage au Club Rétro Ski et à ses membres collectionneurs de vieilles machines. Un p’tit délice pour quiconque nourrit une passion pour les bolides, quels qu’ils soient!

 


HAUT DE LA PAGE
Constella