Devise actuelle €Convertir en $CAD

La motoneige est bonne pour la santé. Pratiquer ce sport régulièrement, ou même juste une seule fois se traduit en bienfaits pour le corps et l’esprit. Voici un aperçu des bienfaits de la motoneige.

Libérer le stress

Est-ce l’effet des arbres et des grands espaces? Est-ce le fait de ne penser à rien d’autre qu’à ce sentier de motoneige qui s’allonge devant nous? La motoneige agit sur plusieurs personnes comme une méditation active et a des effets apaisants instantanés. Un raid motoneige pour les experts ou une courte randonnée pour débutants aura les mêmes impacts positifs : diminuer les tensions reliées à la routine, au travail et à toutes ces choses qui nous empoisonnent l’esprit malgré nous!

S’activer les muscles

Les bras, les épaules, les abdos, les cuisses, tous sont mis à contribution et ont leurs efforts à fournir lors d’une rando motoneige. On estime que la motoneige fait partie des activités physiques d’intensité modérée comprises entre 3 et 5 METS (équivalent métabolique). Ainsi, rouler sur des sentiers balisés et plats représente les mêmes efforts physiques que pelleter, couper du bois ou patiner. En gravissant une montagne (et c’est pas ce qui manque au Québec!) en motoneige, on s’approche du 7 METS, dans la même catégorie que la bicyclette, le jogging léger et le patin à roues alignées. Alors, on s’y met?

Respirer l’air pur des forêts

On sort de la ville et on fait le plein d’énergie avec un bon et grand bol d’air pur! L’air des régions où les grands espaces abondent, telle que la région des Hautes-Laurentides, a plusieurs bienfaits qu’on ne peut ignorer : il purifie le sang et détruit les germes, il nettoie les poumons et diminue les risques de maladies pulmonaires, il renforcit le système immunitaire. Et, plus que tout, l’air pur fait du bien au moral!

Aucun doute, la motoneige fait du bien! Pas étonnant alors qu’on compte 1.5 millions de motoneigistes au Canada (selon le Conseil canadien des organismes de motoneige).

Bon pour la santé mais également pour lutter contre les blues de l’hiver. On quitte le sofa et on sort bouger un peu, beaucoup, passionnément. Voilà comment les Québécois arrivent à traverser les longs hivers : en motoneige!

N’hésitez pas à nous contacter pour des infos supplémentaires!


HAUT DE LA PAGE
Constella