Devise actuelle €Convertir en $CAD

Sous le froid hivernal, la fête de Noël au Canada survient comme une grosse couverture chaude qui apporterait chaleur et réconfort alors que les flocons de neige s’accumulent en bancs de neige à l’extérieur. Une pause féérique figée dans de merveilleux décors blancs. Une véritable carte postale interactive!  

Au Canada et au Québec, on célèbre Noël avec un enthousiasme exceptionnel et un plaisir marqué pour les rencontres et le partage. Bien que cette fête prenne ses sources notamment en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis, elle s’est approprié ses propres couleurs et ses traditions sont devenues typiquement canadiennes. Voici quelques coutumes de la fête la plus populaire au Canada. 

Mon beau sapin

On retrouve les premières traces du sapin de Noël au Canada en 1781, chez une dame qui recevait des officiers allemands et britanniques à la veille de Noël. Fidèle à ses origines allemandes, elle dresse un sapin à la salle à manger, orné de fruits et de chandelles allumées (les risques d’incendie n’était certes pas une préoccupation à l’époque…). La tradition était lancée.

Tellement de familles québécoises explorent la forêt, munies d’une hache, à la recherche du plus beau sapin. À la maison, après l’avoir laissé séché dans la baignoire, on l’installe au salon pour la décoration en famille. De nos jours, les fruits sont remplacés par des boules brillantes et des guirlandes colorées alors que les chandelles ont été troquées par de petites ampoules de toutes les couleurs, sécurité oblige!

Alors que plusieurs ont cessé d’aller couper eux-mêmes le conifère, la coutume du sapin de Noël au salon, sous lequel trône les cadeaux aux emballages multicolores, est devenue au fil du temps une industrie très lucrative. On estime à 65 millions de dollars la vente de sapins de Noël canadien par année, tant au pays qu’à l’étranger.

Lumineuses lumières multicolores

Ces petites lumières aux mille reflets, on ne les retrouve pas que sur le sapin, heureusement pour nous ! Les Québécois ont pris l’habitude d’en garnir les contours de leur maison, et les arbres sur le terrain, et le garage... Les commerces font également étalage des beautés de Noël, avec des vitrines qui semblent tout droit sorties d’un film hollywoodien! Certaines entreprises québécoises consacrent même leurs activités autour des traditions de Noël, telle la Maison du Père Noël au Saguenay-Lac-St-Jean ou encore le Village du Père Noël dans la région des Laurentides.  

Aussi, de plus en plus de marchés de Noël font leur apparition dans différentes villes du Québec. On aime fêter et on aime également préparer la fête de Noël!

La dinde, la tourtière et la buche

Tout bon réveillon de Noël se doit d’avoir son repas traditionnel. Ce festin est composé d’une dinde accompagnée de sa sauce aux canneberges (appelée atocas au Québec), de pâtés à la viande (tourtières) et de ragoût de boulettes. Sur certaines tables, on retrouve encore la cipaille, un gros pâté en croute garni de viandes sauvages telles que le cerf de Virginie, l’orignal ou le lièvre d’Amérique.

En guise de dessert, la bûche de Noël demeure un incontournable. Ce délicieux gâteau en forme de bûche, recouvert d’un glaçage chocolatée imite exactement les bûches à jeter au foyer pour chauffer la maisonnée.

Ces succulents mets traditionnels, vous aurez certainement l’occasion d’y goûter lors de vacances de Noël au Canada. On vous les servira avec plaisir!

Fêter Noël au Canada

Fêter Noël au Canada, plusieurs aubergistes de la forêt le proposent, tout comme des forfaits du Jour de l’An. L’expérience est unique et, en plus de ses traditions, on participe à des activités d’hiver qui valent le détour : raid motoneige, rando en traineau à chiens, trappe en motoneige ou en raquettes à neige, spa nordique et plus encore.

 

 


HAUT DE LA PAGE
Constella