Devise actuelle €Convertir en $CAD

La fête de Noel au Canada tient une place importante dans le cœur des gens. Il s’agit d’un moment pour se retrouver avec ceux qu’on aime, pour prendre des vacances et mieux profiter de ce froid glacial qui, faut bien se l’avouer, est parfois dérangeant dans la routine quotidienne.

Cette féérie est présente presque partout à travers le monde, bien que plusieurs traditions diffèrent d’un lieu à l’autre. Réjouissances, grosse bouffe en famille ou entre amis, échange de cadeaux demeurent toutefois des incontournables de cette fête magique.

Alors voir du côté de la France. La fête de Noël ressemble-t-elle à celle des Québécois?

Une fête qui se ressemble

Qu’ils soient Canadiens ou Français, les enfants sont aussi excités lorsqu’arrive la grande et longue nuit de Noël. Le passage du Père Noël dans les foyers en empêchent quelques-uns de dormir, alors que d’autres choisissent de se laisser bercer dans les bras de Morphée, espérant que le petit matin arrivera plus rapidement. 

Huitres, foie gras et chapon vs dinde, canneberges et tourtière

En France, on sert souvent les huitres en entrée, tout comme le foie gras. Deux indispensables de la cuisine du temps des fêtes des Français. En plat principal, la France penche pour le chapon, le poisson ou le gibier. De quoi mettre l’estomac en appétit en un rien de temps!

Au Québec, la cuisine de Noël regorge de saveurs et d’odeurs bien typiques, qui rappellent les coutumes de nos ancêtres. La dinde aux atocas (une gelée de canneberges sucrée et acidulée) trône au centre de la table. À ses côtés, dignes dans leur rôle de festin festif, la tourtière et le ragoût de boulettes l’accompagnent fièrement. Lorsqu’il y a des chasseurs dans la famille, il ne faut pas s’étonner de voir la tourtière, ce succulent pâté de viande, remplacé par la cipaille, un gros pâté de quelques étages, cuisiné à base d’une variété de viandes, de volailles et de pommes de terre.

Pour le dessert, les québécois servent généralement un gâteau roulé en forme de bûche, personnalisé à souhait selon son créateur, communément appelé bûche de Noël.

À la table ou au salon?

Les Français, c’est bien connu, on l’habitude de rester longtemps à la table. Le repas de Noël ne fait pas exception, au contraire! On prend notre temps et on jase.

Au Québec, les festivités se déroulent davantage au salon. La musique est omniprésente, on sort nos traditions musicales, transmises avec brio par des groupes tels que La Bottine Souriante et Mes Aïeux, et on les accompagne en chant, en danse et en cuillères!

Quoi, vous ne saviez pas que la cuillère a une autre fonction que l’alimentation? Je vous invite alors à visionner cette vidéo du jeune Théo Léonard, 12 ans, véritable prodigue de la cuillère et résident des Hautes-Laurentides, là où l’on vous offre les meilleurs forfaits motoneige!

Un Noël blanc, bien sûr!

En France, s’il tombe quelques flocons de neige juste avant la nuit magique, c’est super! On se réjouit encore davantage.

Au Québec, si la neige ne recouvre pas le sol alors que la date fatidique du 24 décembre approche, on s’alarme. Noël au Canada, ça doit se faire sous la neige. Un point. C’est tout. Même s’il ne s’agit pas des 30 centimètres et plus habituels, on est satisfait. Pour tout dire, il doit avoir une assez bonne couche de neige au sol pour les motoneigistes puissent s’élancer sur les sentiers. C’est un must

Noël au Canada, c’est la motoneige, le plein air, la joie des grandes tablées et les chansons à tue-tête. Vous souhaitez goûter tous ces plaisirs pour vos vacances de Noël? Contactez-nous, le forfait motoneige le mieux adapté à vos envies vous attend ici, dans notre magnifique région des Laurentides.

 


HAUT DE LA PAGE
Constella