Devise actuelle €Convertir en $CAD

Le slogan de la région des Hautes-Laurentides est Montez nous voir! Vous savez pourquoi? Je vous explique!

Prendre de l’altitude

L’altitude moyenne de la ville de Montréal se situe à 38 mètre au-dessus du niveau de la mer. À partir de là, on embarque dans un véhicule et on décide d’aller visiter la magnifique région des Hautes-Laurentides. On roule sur l’autoroute, remplacée par une plus petite route, et on monte. Constamment, on monte. Deux heures trente plus tard, on arrive enfin à Mont-Laurier, la ville centre des Hautes-Laurentides. On est rendus à 244 mètres d’altitude. Bon, pas de quoi s’énerver et avoir des malaises, on est loin de l’Everest encore! Mais on monte tout de même. Sans arrêt. Montez nous voir prend alors tout son sens!

Encore plus haut en motoneige

Les motoneigistes des Hautes-Laurentides vous le diront, chez nous on a l’habitude de monter encore plus haut en motoneige. La plupart des forfaits motoneiges de notre région incluent une randonnée à la Montagne du Diable, située dans la municipalité de Ferme-Neuve. Et on grimpe la montagne, un mètre à la fois, dans la neige, jusqu’à atteindre son sommet de 783 mètres de haut.

Pas d’inquiétude à avoir, nos motoneiges sont assez puissantes pour nous y amener sans aucune difficulté! Une fois tout en haut, on coupe le moteur et on se laisse envoûter par la vue magnifique qui s’offre à nous. Encore une fois, les motoneigistes vous le diront, même si on y retourne souvent, on admire le paysage comme si c’était la première fois.

Monter dans l’nord

Depuis toujours, l’expression Monter dans l’nord fait partie du langage populaire des Québécois. Peu importe où on se situe dans la province du Québec, lorsqu’on va vers les Laurentides, c’est ce qui se dit : monter dans l’nord. Et tout le monde sait dans quelle région on s’en va, pas besoin d’explications supplémentaires.

Vous êtes intéressés à monter dans l’nord avec nous? Pour vous donner un avant-goût, je vous invite à visionner cette magnifique vidéo d’un raid motoneige dans les Hautes-Laurentides.

 

 


HAUT DE LA PAGE
Constella