Devise actuelle €Convertir en $CAD

Les Québécois sont d’adon quand vient le temps de piquer une jasette. Même lorsqu’ils ont de la broue dans le toupet, ils se vireront sur un dix cents pour vous inviter à vous tirer une bûche. Et puis, attache ta tuque avec de la broche, les Québécois ne font pas de tataouinage quand vient le temps d’avoir du fun !

Heu… Vous n’avez rien saisi ? C’est que la parlure québécoise peut donner du fil à retordre à ses visiteurs ! Lors de vos vacances au Canada, vous serez à même de découvrir toutes les étonnantes nuances du dialecte québécois. Ainsi, votre randonnée à motoneige au Québec risque de devenir une run de ski-doo. Aucune inquiétude, vous aurez autant de plaisir, peu importe les mots utilisés. 

Un parler qui colore vos vacances d’hiver au Canada

L’hiver, le froid et la neige sont des acteurs de premier plan dans l’histoire du Canada. Les expressions reliées aux mots hivernaux sont nombreuses et tellement charmantes. On ne les retrouve nulle part ailleurs et c’est ce qui fait leur charme.

Vous le savez, les patins à glace sont très populaire au Québec. Chez les cousins du vieux continent, on est vite sur nos patins quand on réagit rapidement à une situation et on accroche nos patins quand on prend sa retraite. Quelqu’un qui a de l’expérience peut affirmer qu’il a déjà vu neiger alors que ces flocons blancs s’accumulent pour former un banc de neige, que les Québécois n’appelle jamais au grand jamais un congère.

Quiproquos à faire sourire

Au Québec, parler de vos gosses devant les gens peut créer un léger malaise. Les gosses, ce sont des testicules…tout autant que le mot foufoune s’emploie au pluriel par les Québécois et devient les fesses (comme dans tomber sur ses foufounes quand on parle d’un jeune enfant). 

La sucette ou le suçon ? Du côté de la France, la sucette est une sucrerie fixée au bout d’un bâton. Du bord du Québec, cette sucette représente plutôt cette trace qu’on laisse dans le cou de l’être aimé. Pendant votre séjour au Canada, de grâce, n’offrez pas de sucette ! Le suçon du Québec devient quant à lui ce bonbon que les gosses, heu… enfants aiment déguster.  

Des mots à ouvrir l’appétit

Les aliments donnent aussi beaucoup de couleur à la parlure du Québec. De l’autre côté de l’Atlantique, on est dans les patates (être dans l’erreur); on beurre épais (exagérer); on s’assoit sur son steak (ne rien faire); on amasse du bacon (de l’argent); on a des montées de lait (accès de colère ou d’indignation); on mange des nananes (bonbons); on se paque la fraise (boire ou manger avec excès) !

Les Québécois aiment les expressions imagées et ils les utilisent souvent. Les écouter parler, c’est tout un spectacle. Pour vous divertir et vous instruire, voici une liste de termes et expressions québécoises avec leur traduction française. Amusez-vous à en apprendre quelques-uns avant d’embarquer pour vos prochaines vacances d’hiver au Canada ! 

Cours de prononciation 101

Hey non, on ne prononce pas de la même façon au Québec. Par exemple, le pronom il s’efface et est remplacé par y : Y fait froid, Y fait dire qu’y’é en retard. Aussi, je suis devient chu : Chu pas capable, chu rendu là. Les Québécois ont aussi l’habitude d’ajouter un tu à la fin de leurs formules de questionnement : Tu veux-tu aller faire de la motoneige au Canada ? Tu peux-tu venir avec moi ?  

Par ailleurs, Solange te parle, une chaine You Tube sur la façon de parler des Québécois, vous permettra de mieux saisir les belles subtilités de leur prononciation. 

Avant de boucler vos valises pour votre séjour au Québec, voici encore quelques perles de la parlure québécoise :

Avoir du front tout le tour de la tête : être effronté

Avoir le piton collé : avoir un fou rire

Boss des bécosses : petit chef détestable

Bourrer la face (se) : s’empiffrer

C’est tiguidou laï laï : c’est d’accord, c’est réglé, c’est parfait

Enfarger (s’) dans les fleurs du tapis : se laisse arrêter par de menus obstacles ou par des difficultés imaginaires

Petit défi pour vous : essayez de traduire en vos propres mots le premier paragraphe de ce texte et faites-nous le parvenir via la boîte de commentaires au bas de cette page. Bonne chance !  


HAUT DE LA PAGE
Constella