Devise actuelle €Convertir en $CAD

La langue québécoise est tellement colorée qu’on ne se lasse pas de l’entendre. Je vous propose une liste d’expressions utilisées par les Québécois et qui fait mention de leur magnifique réalité : le froid, la neige, les grands espaces canadiens.

Avant votre séjour d’hiver au Canada, pour les vacances de Noël ou du Jour de l’An, voici l’occasion de vous initier à la parlure québécoise. Et surtout, de vous amuser!

Péter au frette

Mourir subitement en raison de surmenage physique ou psychologique. Parce qu’on travaille trop, qu’on a un train de vie très intense. Peu importe de quelle façon on passe à trépas, le froid n’a pas à être en cause.

Qu’est-ce que ça mange en hiver…

Qu’est-ce que ça mange en hiver un SKI—DOO GTX 600 CC? On utilise cette expression lorsqu’on veut en savoir plus sur un sujet. On n’est pas idiot au Canada, on sait très bien que les motoneiges ne mangent pas mais on se comprend quand même!

Se faire passer un sapin

Un individu te raconte des mensonges, il fait exprès de te cacher des informations que tu aimerais connaitre. Et bien désolé pour toi, tu es en train de te faire passer un sapin.

Pas vite sur ses patins

Prendre son temps, y aller d’une lenteur qui dérange pour accomplir une tâche, c’est être pas vite sur ses patins. Rien à voir avec l’état des lames de vos souliers à glace.

Écrire à la mitaine

Faire comme avant l’invention des ordinateurs et même des machines à dactylographier. Il s’agit de prendre un crayon et un papier, puis de faire aller sa main. Écrire à la mitaine, tout simplement.

Niaiser avec la puck

La puck, c’est la rondelle de hockey de notre sport national d’hiver. Quand on ne niaise pas avec celle-ci, c’est qu’on est efficace à agir, à prendre une décision, à se mettre en action. C’est un très agréable compliment!

Se calmer le pompon

Le pompon se trouve tout au sommet du bonnet de laine des Québécois. La tuque, dans la parlure d’ici. Se calmer le pompon revient à dire à quelqu’un de cesser un comportement qui dénote un trop plein d’excitation, d’angoisse et même d’enthousiasme. Gardons notre sang-froid en toute situation.

Être gelé comme une balle

Être très intoxiqué par la drogue. Illégal, désagréable (selon mon humble avis) et dommageable pour la santé, certains Québécois comme tout autre citoyen de la terre s’y adonne malheureusement.

Parce que le langage québécois recèle tellement de ces trésors lexicaux, on n’en a jamais assez, on vous en offre davantage. Voici entre autres neuf autres expressions savoureuses reliées à l’hiver québécois.

Pour en connaitre encore plus, je vous invite à consulter les liens suivants :

http://www.fenoweb.com/fr/news/top-15-des-expressions-quebecoises

http://www.je-parle-quebecois.com/

https://www.narcity.com/ca/qc/montreal/vie/100-expressions-quebecoises-par-region-a-mourir-de-rire

 


HAUT DE LA PAGE
Constella