Devise actuelle €Convertir en $CAD

On l’aime l’été alors qu’on s’installe dans une chaloupe, à se dorer au soleil tout en le taquinant. On l’aime aussi l’hiver, quand il nous permet de pratiquer une activité unique, la pêche sur glace. Le poisson au Canada, c’est l’hiver autant que l’été!

Comment pratique-t-on la pêche sur glace au Canada

La pêche sur glace, qu’on appelle aussi pêche blanche, est relativement facile mais il faut cependant quelques connaissances pour s’assurer de faire les choses correctement et, bien sûr, de garantir la sécurité des pêcheurs. 

Assurer la solidité de la glace

Tout d’abord, il faut vérifier l’épaisseur de la glace du lac sur lequel on souhaite pêcher. Pour qu’un adulte moyen puisse s’y aventurer, la glace doit atteindre un minimum de 10 centimètres d’épaisseur. La couleur de la glace est un indice à prendre en considération dans l’analyse de l’épaisseur de la glace, et les guides de pêche professionnels du Québec savent très bien lire tous ces indices.

Percer un trou à travers la glace

Ensuite, il faut percer un trou d’environ 20 centimètres de diamètre. On peut le faire avec la méthode traditionnelle, qui consiste à creuser avec une barre de métal. Si on désire économiser du temps et de l’énergie, on emploie la technique la plus utilisée, la perceuse à glace (manuelle, à moteur ou électrique).

Préparer les lignes à pêche

Prochaine étape, la préparation des lignes à pêche d’hiver, appelées brimbales. On lie un fil à pêche à la brimbale, on y attache l’hameçon et, au bout de chacun, on utilise des petits poissons-appâts, des ménés. On plante alors la brimbale dans la neige, avec le fil et l’hameçon à l’eau, et lorsqu’un poisson mord, la brimbale effectue un mouvement de bascule qui ne trompe pas. Ainsi, pas besoin de se geler les mains à tenir la canne à pêche!

Des villes sur glace

Au Québec, lorsque survient la saison de la pêche blanche, de véritables villes s’installent sur les lacs. De petites cabanes munies d’un poêle à bois permettent aux pêcheurs de se réchauffer pendant la journée de pêche. Certains de ces abris de fortune ont même une ouverture au sol pour y creuser son trou à pêche. Même pas besoin de sortir dehors, à des températures qui peuvent facilement frôler les -20 degrés!

En plus, pas besoin d’être un pêcheur expérimenté pour réussir à avoir des prises. La pêche blanche est accessible à tous, elle se pratique aussi facilement qu’un jeu d’enfant!

Un p’tit détour par Montréal

Si vous prolongez votre séjour au Québec avec une petite virée montréalaise, ne manquez pas l’attraction à voir en hiver dans cette si belle ville, la patinoire du Vieux-Port de Montréal. Le soir, avec ses mille et une lumières colorées et la grande roue majestueuse située juste à côté, c’est tout simplement magique. On y fait la location de patins, conservez l’espace de votre valise pour des vêtements confortables, vous allez passer plusieurs jours dans une auberge de la forêt après tout!

 


HAUT DE LA PAGE
Constella