Devise actuelle €Convertir en $CAD

Bien sûr, on aime le Québec pour sa neige et cette panoplie d’activités que ses habitants pratiquent passionnément! La motoneige est un incontournable lors de virée chez nos cousins du Canada, mais il y a bien plus. Le traîneau à chiens figure en tête de liste lorsque vient le temps de se plonger dans la grandeur silencieuse des espaces blancs. Suivez Sam Lucas, votre guide…

Natif du Mont Valier dans les Pyrénées, Sam Lucas est Québécois d’adoption (et de passion!) depuis maintenant 10 ans et c’est toujours avec la même lueur de plaisir qu’il accueille ses compatriotes français pour des virées en traîneau à chiens. Avec sa meute d’une trentaine de bêtes canines inuit du Canada et du Groenland, il propose des randonnées au cœur de paysages exceptionnels. Sur des lacs gelés où se reflètent les milliers de rayons du soleil, à travers bois sur d’étroits sentiers zigzagant entre les arbres. « J’aime l’idée de filer dans la nature avec ce moyen de transport traditionnel. C’est un peu comme si le temps s’arrêtait », m’explique Sam. Bien sûr, traditionnel peut aussi rimer avec confort et modernité! On s’habille en conséquence, on s’installe sur des coussins ou on grimpe sur les patins du traîneau et c’est parti!

Shadow, Pyrène, Papak, Valier et les autres

Faire la connaissances des chiens de traîneau de Sam, c’est un peu découvrir l’amitié à la puissance trente! Pas pour rien que ses randonneurs aiment rester près du musher, à la fin de la journée, pour nourrir, caresser, nettoyer, enlever l’attelage des bêtes. Avec leur personnalité distincte, on s’attache à ces athlètes et les périples en traîneau, qu’ils soient de quelques heures ou de deux jours, apparaissent comme des moments d’échanges complices. Les chiens de traîneau raffolent ces courses effrénées sur la neige, les randonneurs apprécient grandement le contact privilégié avec l’hiver québécois et ses adorables à-côtés.

À quand un tête-à-tête avec Sam et ses chiens?


HAUT DE LA PAGE
Constella