Devise actuelle $CADConvertir en €

Le slogan de la région des Hautes-Laurentides est Montez nous voir! Vous savez pourquoi? Je vous explique!

Prendre de l’altitude

L’altitude moyenne de la ville de Montréal se situe à 38 mètre au-dessus du niveau de la mer. À partir de là, on embarque dans un véhicule et on décide d’aller visiter la magnifique région des Hautes-Laurentides. On roule sur l’autoroute, remplacée par une plus petite route, et on monte. Constamment, on monte. Deux heures trente plus tard, on arrive enfin à Mont-Laurier, la ville centre des Hautes-Laurentides. On est rendus à 244 mètres d’altitude. Bon, pas de quoi s’énerver et avoir des malaises, on est loin de l’Everest encore! Mais on monte tout de même. Sans arrêt. Montez nous voir prend alors tout son sens!

Lire la suite

La rivière du Lièvre, de son nom algonquin Wabos Sipi, est emblématique de la grande région foisonnante de nature que sont les Laurentides. Lors d’un séjour au Québec, elle deviendra un incontournable de vos découvertes culturelles et historiques tant que de vos virées à motoneige car elle est si vaste et longue qu’elle semble être partout!

Lire la suite

Il n’y a aucun compromis à faire là-dessus, la sécurité à motoneige est prioritaire, un point c’est tout. Tellement d’accidents bêtes se produisent chaque année, des accidents qui pourraient parfois être évitables. À la Pourvoirie Mekoos, située au nord de Mont-Laurier,  nous sommes très préoccupés par la sécurité des motoneigistes qui circulent sur les sentiers des Hautes-Laurentides.

Par ailleurs, nous sommes très favorables à la décision du gouvernement de mieux encadrer l’industrie de la motoneige en exigeant la formation des guides motoneige.

On aime vous voir tripper à motoneige et on aime surtout vous savoir en sécurité. Voici quelques règles d’or que nous mettons de l’avant avec tous les groupes de motoneigistes qui nous visitent.

Lire la suite

Durant le mois de janvier au Canada, le thermomètre affiche en moyenne -20 degrés Celsius (-4 degrés Fahrenheit pour ceux qui préfèrent cette mesure). C’est froid, très froid. En y ajoutant la température véritablement ressentie quand le vent et la poudrerie s’en mêlent, on atteint facilement les -40 degrés Celsius.

Qu’à cela ne tienne, on sort dehors avec nos grosses bottes imperméables à doublure hyper chaude et isolante, les semelles qui crissent sur la neige gelée. Nos narines, bien que camouflées par un foulard de laine tricoté serré, semblent vouloir se coller ensemble, un réflexe peut-être pour éviter que l’air glacial ne s’y engouffre! Nos mains, emmitouflées dans des mitaines (des moufles pour certains) conçues pour les conditions les plus extrêmes, donnent l’impression de vouloir se recourber sur elles-mêmes.

Est-ce que ce froid nous empêche de profiter de nos activités extérieures favorites? Absolument pas.

Lire la suite

Qu’elle est la différence entre la neige roulée et la neige en grains? Qu’est-ce que de la poudrerie et du grésil? Pourquoi faut-il se méfier du blizzard québécois? L’hiver au Québec est tellement changeant, on peut facilement passer de gros flocons qui semblent tomber du ciel au ralenti à de tout petits flocons mouillés.

Lire la suite

Les coureurs des bois font partie de la création du Canada tel qu’on le connait aujourd’hui. Élément central de ce pays de grands espaces, de froid et de neige, le coureur des bois a dû, au fil du temps, s’adapter et évoluer avec son environnement et la société qui l’entoure. Mais il est toujours vivant et il vous attend au Canada!

Lire la suite

On l’aime l’été alors qu’on s’installe dans une chaloupe, à se dorer au soleil tout en le taquinant. On l’aime aussi l’hiver, quand il nous permet de pratiquer une activité unique, la pêche sur glace. Le poisson au Canada, c’est l’hiver autant que l’été!

Lire la suite

Ah, ces Québécois, ils sont fous de la motoneige… et c’est contagieux! Nous vous invitons à attraper la maladie du motoneigiste du Canada. Voici comment être contaminé par la motoneige en 5 étapes!

Lire la suite

Le sommeil… une denrée rare et précieuse pour plusieurs personnes! Au Canada, nous avons un truc infaillible pour mieux dormir : passer votre nuit en forêt, dans un chalet ou une auberge, loin de tous ces éléments qui perturbent le sommeil. Pour les sceptiques, voici pourquoi on dort si bien chez nous!

Lire la suite

Depuis trois ans, l’industrie de la motoneige au Québec a pris un virage vert. Et on est si heureux de vous accueillir dans nos forêts avec des mesures qui tiennent compte de l’environnement et de sa faune! Je vous présente le Programme écoSentier, celui qui aide à diminuer les impacts de notre activité d’hiver nationale, la motoneige!

Lire la suite


HAUT DE LA PAGE
Constella